La ville

> Découvrir Saint-Affrique > La ville

Dans le ciel de Saint-Affrique...

Publication le Jeudi 21/11/2019

Petite histoire de l'aviation à Saint-Affrique...

Au début du XXème siècle, Georges Villeneuve, marchand de chaussures, Pierre Birot, industriel, maître Laget, avoué, Jules Vigouroux, marchand de tissus et Pierre Birot, quincailler, tous passionnés d’aviation, vont former le « comité des 5 ».

Bien que toute récente, l’aviation fait son entrée à Saint-Affrique lors d’un premier meeting en 1911. Le comité des 5 a invité un pilote montpelliérain, Charles Amans, à venir faire une démonstration sur le terrain de La Cazotte (en bord de Sorgues, peu après l’actuel abattoir). C'est un succès auprès des Saint-Affricains.

Lors des fêtes de 1912, un second meeting est organisé avec le pilote Chevalier, sur un terrain de La Capelle (entre la gare et notre stade Devillers). Chevalier connaitra quelques déboires et altercations avec les Saint-Affricains. Pourtant, c’est un succès populaire comme en témoigne la foule présente sur les cartes postales éditées à cette occasion.

Une autre démonstration d’aviation est donc organisée lors des grandes « fêtes patriotiques et religieuses » des 12, 13 et 14 juillet 1913. C’est alors le célèbre pilote Jules Védrines qui est invité. De nombreuses cartes postales vont illustrer ce grand événement.

Parmi la foule qui assiste à tous ces spectacles se trouve le jeune Georges Arlabosse né en 1902. Fasciné par ces machines et les prouesses des pilotes, il décide d’effectuer son service militaire dans l’armée de l’air en 1923. À son retour à Saint-Affrique, il organise un meeting d’aviation à La Cazotte en 1928. Un autre aura lieu en 1929 pendant lequel Émile Borel embarque pour survoler la ville. En 1930, Georges Arlabosse va fonder le premier aéro-club de l’Aveyron : l’Aéro-club des Causses qui deviendra l’Aéro-club Millau-Larzac en 1947.

 

Souces :

Archives municipales

Galerie Photo