La ville

> Découvrir Saint-Affrique > La ville

La place de l'Hôtel de ville

Publication le Mardi 31/01/2006

Anciennement "place aux Herbes", où se tenait le marché aux légumes, elle était le point de jonction des rues qui menaient aux portes de la ville médiévale. La « Place de la mairie », est aujourd’hui le centre d’une zone piétonne...

mise à jour le 21/03/2016

L'Hôtel de ville est situé au même emplacement que l'ancienne maison commune. Seule différence : la façade de la maison commune arrivait jusqu'à l'axe formé par les actuelles rues Gambetta et Louis Blanc.

Les portes de la ville médiévale, au termps des fortifications (avant 1632), menaient toutes vers cette place. La construction de l'Hôtel de ville actuel en 1861, a eu pour effet d'agrandir la place.

Face à l'Hôtel de ville on distingue encore aujourd'hui l'ancienne "tour du Roy" qui existait déjà en 1353. Juste au dessus d'une très ancienne porte en bois, on distingue le renflement arrondi de ce bâtiment qui faisait office de geôle.

Une fontaine a été construite sur la place en 1819 avant d'être démontée vers 1889 et stockée en partie dans l'escalier intérieur de l'Hôtel de ville (statue sommitale) et les locaux municipaux jusqu'en 2000. Cette fontaine a alors été réinstallée sur la place de la Liberté. En 1985, une autre fontaine vient la remplacer au bas des marches de la Mairie : il s'agit de la " fontaine des Béliers", que l'on peut toujours admirer aujourd'hui.

La place de l'Hôtel de ville était autrefois la "place au herbes", où l'on trouvait le marché aux légumes, à l'instar de la place Foch et sa foire aux bœufs et oies, de la place François Fabié et son marché aux cochons, du boulevard Victor Hugo et son marché aux pommes de terre, gibier, volailles, œufs et beurre, de la place Paul Painlevé et sa foire aux brebis, de la rue Lamartine et sa foire aux chevaux ou encore du boulevard Charles de Gaulle à la place de la Liberté et son marché plus généraliste.

De nos jours, la place accueille un marché le jeudi matin ainsi qu'une partie du marché du samedi matin. L'été elle accueille les concerts des Vendredis en musique.

 

Sources :

- Archives municipales : place aux herbes-maison commune-hôtel de ville, Délibérations du Conseil Municipal, fontaines

- Carel, Jean. Notes documentaires pour la connaissances de Saint-Affrique. Compte d'auteur. 2001. 113 p.

- Collectif. Regards croisés sur Saint-Affrique. Imprimerie du Progrès. 2007. 373 p.

Galerie Photo