La ville

> Découvrir Saint-Affrique > La ville

Le pont du chemin de fer

Publication le Lundi 16/01/2006

Le quatrième pont construit au-dessus de la Sorgues.

Dès la construction de l'embranchement ferroviaire reliant, par Tournemire, Saint-Affrique à la ligne Béziers-Neussargues, un projet est envisagé de joindre Saint-Affrique et Albi.

Le pont du chemin de fer était un des ouvrages de ce prolongement ainsi que les tunnels menant à Brousse-le-Château. Le pont est construit vers 1910-1920 grâce, notamment, aux prisonniers de guerre allemands pendant la Première guerre mondiale.

Ce pont est typique de la technique mise au point par l’ingénieur Séjourné. Avec des dimensions spectaculaires, il franchit la Sorgues grâce à une arche de 35 mètres d’ouverture.

Après l'abandon définitif du projet de raccordement Saint-Affrique - Albi en 1941, le tracé est transformé en route entre Saint-Izaire et Saint-Juery d’Albi, c'est la "route des tunnels".


En 1980, le pont est aménagé en piste piétonnière et cyclable. Grâce à sa position surélevée il offre un joli coup d’œil sur la ville.
De nos jours, il fait aussi office de déviation routière.

 

Sources :

- Archives municipales : Délibérations du Conseil municipal, Chemins de fer

- Carel, Jean. La ligne de chemin de fer Tournemire - Roquefort à Saint-Affrique. In Histoire des communications dans le Midi de la France. Volume XVI (nouvelle série). 2002. pp. 35-52

- Carel, Jean. Notes documentaires pour la connaissance de Saint-Affrique. Compte d'auteur. 2001. 113 p.

- Collectif. Regards croisés sur Saint-Affrique. Imprimerie du Progrès. 2007. 373 p.

Galerie Photo