Actualité

> Communauté > Actualité

Mathias Hervas, Chargé de mission Vélo

Publication le Lundi 06/01/2020

L' arrivée d'un chargé de mission Vélo met en lumière la politique cyclable de la Communauté de Communes depuis plusieurs années.

Détentrice dès 2017 du label « écomobilité » proposé par l’Agence De l’Environnement et de la Maitrise de l’Energie (ADEME), la Communauté de communes du Saint-Affricain affiche depuis plusieurs années une politique volontariste en faveur de la mobilité ainsi que du développement durable.

"Notre collectivité s’efforce ainsi d’impulser, promouvoir et favoriser des modes de déplacement moins coûteux, plus conviviaux et écologiques tels que la marche, le vélo, les transports collectifs, le covoiturage, l’autostop organisé, l’autopartage etc. afin de proposer des solutions alternatives au « toujours tout en voiture ».

Avec la création d’un « Pôle d’échange multimodal », actuellement en cours d’étude de faisabilité (étude financée à 100% par la Région Occitanie), tous ces modes de déplacements se trouveront réunis au sein d’une « gare routière » nettement améliorée (quais pour monter dans les cars, accessibilité aux personnes handicapées, zone d’attente, d’informations, box pour les vélos…).

En matière de vélo de loisirs, la communauté de communes dispose d’une base VTT et d’une vélo-route voie-verte entre Saint-Jean d’Alcapiès et Saint-Izaire. Cette dernière, qui rejoindra à terme Roquefort, est également utilisable pour tous les déplacements vélo du quotidien.

Alors que plus de la moitié des déplacements domicile – travail sont de moins de 5 kilomètres, le vélo peut devenir une alternative crédible au déplacement motorisé et la communauté de communes s’est engagée pour lui faire sa place.

Ainsi, il est possible depuis 2016 pour les habitants du Saint-Affricain (grâce à un partenariat avec le Parc naturel régional des grands causses) de tester gratuitement durant une semaine les vélos à assistance électrique.
En 2018 quatre-vingt arceaux vélos ont été installés sur la communauté de communes. Puis, en 2019 quelques aménagements ont été apportés sur Saint-Affrique afin de faciliter la circulation des vélos.

Le 10 décembre 2018, une étape significative a été franchie pour le développement du vélo avec la candidature à l’Appel à Projets (AAP) « vélo & territoires » lancé par l’ADEME. Cet AAP s'inscrit dans une démarche d'accompagnement des territoires dans la définition et la mise en œuvre de leur politique cyclable. Figurant parmi les collectivités lauréates, la communauté de communes a signé en novembre 2019 une convention avec l’ADEME lui permettant de bénéficier de moyens financiers et humains supplémentaires pour mener à bien des actions en faveur du vélo et autres mobilités actives.

Dans ce cadre, depuis le 6 janvier 2020, Mathias Hervas, chargé de mission vélo / mobilités actives, est arrivé pour deux ans à la communauté de communes. Son activité, financée à près de 60% par l’ADEME et les certificats d’énergie, va permettre d’intensifier encore un peu plus les efforts et la politique conduite depuis plusieurs années.

Dans cette dynamique, un travail va être engagé en collaboration avec d’un bureau d’étude (financé à 70% par l’ADEME, AAP « vélo & territoires »). Il devrait aboutir d’ici quelques mois à un schéma directeur cyclable à l’échelle de la Communauté de communes. Véritable feuille de route, ce document, qui sera établi de manière concerté avec les habitants puis proposé en conseil communautaire, se positionnera comme un cadre à long terme de la politique cyclable de notre territoire et contribuera à promouvoir l’usage du  vélo  en  développant  notamment  un  réseau  d’itinéraires  continus  et sécurisés permettant de donner une vraie place aux cyclistes.

Conjointement à cette étude, différentes animations et services seront mis en place par le chargé de mission vélo avec pour objectif de favoriser, faciliter et promouvoir la pratique du vélo pour toutes et tous. Il assurera des missions d’accompagnement dans le changement de pratiques et habitudes de la population.

Il sera également à même de vous guider dans les démarches telles que la demande d’aides (Etat, Région, fond énergie sur la commune de Saint-Affrique alimenté par la centrale éolienne du Soutets) relatives à l’achat d’un vélo à assistance électrique et se rendra disponible pour recueillir toutes vos remarques/suggestions sur la circulation à vélo au sein de notre territoire.

La prise en compte de l’intérêt des usagers sera ici au cœur des priorités.

Galerie Photo